samedi 23 juillet 2011

Back to the future










Science-fiction/Même pas peur

Réalisé par J.J. Abrams
Avec Joel Courtney, Kyle Chandler, Elle Fanning, Joel McKinnon Miller, Riley Griffiths, Ryan Lee, Gabriel Basso, Zach Mills, Jessica Tuck, Ron Eldard...

Film pour enfants à partir de 10 ans
Long-métrage Américain
Durée: 01h50min
Année de production: 2011
Distributeur: Paramount Pictures France

Date de sortie sur les écrans U.S.: 10 juin 2011
Date de sortie sur nos écrans: 3 août 2011 



Résumé emprunté à Allociné (www.allocine.com): Été 1979, une petite ville de l’Ohio. Alors qu'ils tournent un film en super 8, un groupe d’adolescents est témoin d'une spectaculaire catastrophe ferroviaire. Ils ne tardent pas à comprendre qu'il ne s'agit pas d'un accident. Peu après, des disparitions étonnantes et des événements inexplicables se produisent en ville, et la police tente de découvrir la vérité… 
Une vérité qu’aucun d’entre eux n’aurait pu imaginer.

Bande annonce (VO)


Ce que j'en ai pensé:  
Avant de vous donner mon opinion sur 'Super 8', je vais vous raconter une histoire périphérique au film: "Il était une fois, en 1982, un adolescent de 16 ans qui s'appelait J.J. (toute ressemblance des noms de cette histoire avec des personnes existantes ne serait que pure coïncidence, je tiens à le signaler). Il entra dans un cinéma pour aller voir un film sur un jeune garçon et un petit extraterrestre sympa qui vécurent plein d'aventures extraordinaires. Notre jeune ado sortit du cinéma transformé et avec une seule idée en tête, réaliser un jour un film qui le ferait autant rêver que celui-là. Il enfourcha son vélo, pédala à toute vitesse jusque chez lui, s'enferma dans sa chambre pendant trois jours et écrivit en totalité un scénario sur un groupe d'enfants tournant un film en super 8 et devant faire face aux mensonges du gouvernement, aux manquements de leurs parents et à une bestiole extraterrestre pas très amicale. Mais l'ado de 16 ans ne put malheureusement pas filmer son film dans l'instant. Loin de se décourager, il ranga le scénario bien à plat dans un des tiroirs de son bureau et se promit qu'un jour il le tournerait tel qu'il l'avait écrit... 30 ans plus tard, notre ado est maintenant un homme qui vient de finir une série à succès. Il déambule dans les couloirs d'un studio et au détour d'un bureau croise le réalisateur qui avait transformé sa vie des années plus tôt. Et là, toute l'histoire lui revient en tête ainsi que le souvenir de son scénario bien rangé dans son bureau. Aujourd'hui, il a l'expérience, le succès, les moyens suffisants pour réaliser son rêve d'ado. Fidèle à lui-même et à ses idées, il présente son scénario au réalisateur, un certain Steven S., lui demande s'il accepterait de le produire en ne lui fixant que deux conditions: le réaliser lui-même et comme si le fim était tourné en 1982. Steven S. lui donna son accord immédiat et 'Super 8' était né."
Bien entendu cette histoire est totalement fausse mais si vous êtes trentenaire et que vous allez voir 'Super 8' vous comprendrez pourquoi elle pourrait être vraie. 

J'ai beaucoup aimé 'Super 8' parce qu'effectivement c'est un film qui est tourné à la manière des films d'aventure des années 80 (E.T., Les Goonies, Les Greemlins...). Les vêtements, les infrastructures, la technologie [il n'y a pas de téléphones mobiles dans ce film], l'ambiance petite ville des Etats-Unis, même le granulé de la pellicule y est. Avec des enfants/jeunes ados, en héros, faisant face avec beaucoup plus de maturité que leurs parents aux évènements étranges qu'ils doivent affronter. Le film m'a ramené à cette époque cinématographique et je l'ai trouvé super mignon et attendrissant. Je suis sortie de la salle avec un immense sourire sur le visage, j'avais 10 ans à nouveau...

Il faut dire que le réalisateur et scénariste du film J. J. Abrams (également scénariste et réalisateur de la série 'Lost') a su choisir ses acteurs. Le groupe d'enfants est composé d'individus avec des personalités et des histoires bien distinctes et bien marquées. Le leader, l'introverti, le rigolo, le complexé... ils sont tous là et tous talentueux (avec une mention spéciale au héros Joe Lamb [interprété par l’impressionnant Joel Courtney - je les soupçonne d'avoir cryogénisé cet enfant dans les années 80 et de l'avoir décongelé pour les besoins du film] et son héroïne Alice Dainard [interprétée très justement par Elle Fanning]). 





  
 


Le film repose sur leur dynamique, sur leurs échanges, la façon dont ils voient le monde, comprennent les adultes, réagissent à leur environnement avec courage... Pour moi ce sont eux l'intérêt du film. 

L'aspect extraterrestre/science-fiction n'est qu'une excuse pour des mises en situations et des scènes spectaculaires très réussies visuellement, mais d'après moi ce n'est pas l'intérêt principal du film. On sait finalement peu de chose sur cet extraterrestre, cela n'a pas grande importance. En plus, la scène visuellement la plus aboutie du film (le déraillement ferroviaire hyper spectaculaire!!!!) n'a rien à voir avec la créature. 

L'intérêt est vraiment dans ces jolis personnages d'enfants attendrissants, pleins de bons sentiments, naïfs mais courageux, solidaires et bourrés d'imagination. Je me suis beaucoup attachée à eux et du coup j'ai trouvé captivant tout ce qui leur arrive dans le film parce que je voulais savoir comment ils allaient s'en sortir. J'ai trouvé excellente l'idée de leur faire tourner un film en super 8 comme fil conducteur de l'histoire. 



Les adultes sont aussi joués par de très bons acteurs (j'ai été contente de voir Kyle Chandler [il joue Jackson Lamb, le père de Joe] [il était le héros de la série 'Demain à la une', souvenez-vous c'était ce type très sympa qui recevait tous les jours le journal du lendemain et tentait de sauver tout le monde], qui font un excellent travail pour rendre attachants leurs personnages malgré des rôles un peu caricaturaux (voir très caricaturaux pour les soldats). 




'Super 8' est un film très sympathique à partager en famille (pour les enfants le film est conseillé à partir de 10 ans), entre amis ou seul. Les adultes y retrouveront une part d'enfance ou d'adolescence et les enfants y trouveront toute l'aventure nécessaire pour passer un bon moment.

Véritable bouffée d'air frais, ce 'Super 8' est très réussi dans son style rétro, attachant et attendrissant. Restez pour le générique de fin, c'est un clin d'œil et une bonne rigolade complémentaire au film.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire