lundi 6 décembre 2010

Back to the future
The Next Three Days
+ Masterclass avec le réalisateur Paul Haggis


Thriller/Action 

Réalisé par Paul Haggis 
Casting: Russell Crowe, Elizabeth Banks, Michael Buie, Moran Atias, Remy Nozik , Jason Beghe, Aisha Hinds, Ty Simpkins , Olivia Wilde, Leslie Merrill, Daniel Stern...

Titre en France: Les Trois Prochains Jours 
Long-métrage américain
Durée : 02h13min
Année de production : 2010
Distributeur : Metropolitan FilmExport

Site Internet U.S.: http://www.thenextthreedaysmovie.com

Date de sortie sur les écrans U.S: 19 novembre 2010
Date de sortie sur nos écrans: 8 décembre 2010 




Résumé emprunté à Allociné (www.allocine.fr): John Brennan, sa femme Lara et leur enfant vivent un bonheur sans nuage, jusqu'au jour où elle est arrêtée pour un meurtre qu'elle nie avoir commis. Trois ans après sa condamnation, John se débat pour préserver l'unité de sa famille, élevant seul leur fils, tout en se démenant pour prouver l'innocence de sa femme. Lorsque leur dernière tentative d'appel échoue, Lara s'enfonce dans la dépression au risque de mettre fin à ses jours. John n'a plus qu'une seule solution pour sauver sa femme : la faire évader. Malgré son inexpérience, John plonge dans les eaux troubles et dangereuses de l'illégalité et se lance dans l'opération de la dernière chance.

Bande annonce (VO)



Ce que j'en ai penséJ'ai assisté à l'avant-première du film, organisée par le Gaumont Parnasse, le lundi 29 novembre 2010.
"The Next Three Days" est le remake du film français "Pour Elle" de Fred Cavayé. 



Pour moi, un film avec aux commandes Paul Haggis (réalisateur de l'oscarisé "Collision") et en acteur principal Russell Crowe, c'est un pur bonheur. Le film est un blockbuster avec scènes d'action et gros moyens. 



Mais il est très bien fait et m'a tenu en haleine jusqu'au bout, ce qui est extrêmement rare pour un film de plus de 2h. Le réalisateur a conservé la trame et les grandes lignes du montage du film original. Ensuite il l'a adapté aux Etats-Unis et à fait des choix scénaristiques. Tout l'intérêt de ce film réside dans la question "comment un homme ordinaire peut-il tout abandonner et transformer complètement sa vie et sa personalité par amour?". Car il s'agit ici d'une histoire d'amour. Mené par un Russell Crowe excellentissime (sur lequel le film tient), le film nous entraîne dans la quête de ce professeur qui n'a qu'un but : faire sortir sa femme (interprétée par Elisabeth Banks) de prison à tous prix. 






Là où Paul Haggis réussit tout à fait son pari est que son personnage principal merdouille, il ne sait pas comment s'y prendre, demande conseille (sympathique scène avec un très bon Liam Neeson), 

se plante, hésite, revient sur ses pas, désespère, apprend, se relève et avance malgré les difficultés et les risques. Cet homme que rien ne désigne à priori comme un échaffaudeur de plan visant à malmener la justice, prouve que par amour rien (ou presque) n'est impossible. Reste que rien n'est gagné et qu'il faut attendre la toute fin pour savoir si l'ensemble des obstacles mis sur sa route lui permettront de faire aboutir son projet ou pas. Il y a plus d'un rebondissement dans ce film et Paul Haggis ouvre la réflexion: Sa femme est-elle coupable? Il nous donne deux versions des faits, à nous de réfléchir aux possibilités.






J'ai passé un très bon moment avec ce film et je le conseille à tous ceux qui aiment les thrillers rondement menés.


Masterclass avec le réalisateur Paul Haggis

A la fin de la projection, nous avons eu la chance d'assister à une masterclass (question/réponse avec l'invité sur son parcours et ses films) avec le réalisateur Paul Haggis 


pendant laquelle il nous a parlé très ouvertement entre autre :
- de pourquoi il a choisit de faire le remake de ce film français et à quel point il savait que c'était ambitieux,
- du choix de Russell Crowe comme acteur principal et du respect mutuel qu'ils ont l'un pour l'autre, 
- du choix de la ville de Pittsburgh pour tourner le film, 
- du choix d'Elisabeth Banks dans le rôle de la femme
- des nombreuses recherches qu'il a faites lui même afin de tester toutes les étapes et méthodes employées par son personnage pour faire sortir sa femme de prison,
- de ses expériences personnelles en amour et comment cela a influencé sa vision du film, 
- de la masculinité de son personnage principal qu'il remet en cause face à l'image d'un père (interprété par Brian Dennehy) issu d'une génération d'hommes costauds et solides qui travaillaient dans les acieries,
- de ses expériences d'écriture sur des séries TV,
- de ses projets
- de pourquoi il n'a pas réalisé lui-même Million Dollar Baby (c'est lui qui a écrit le scénario)
-...
Ce fût une masterclass très intéressante, riche en anecdotes, en humour et en information.








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire