lundi 15 novembre 2010

Back to the future
La Famille Jones

Comédie dramatique

Titre original : The Joneses 

Réalisé par Derrick Borte
Avec Demi Moore, David Duchovny, Amber Heard, Ben Hollingsworth, Gary Cole, Glenne Headly, Lauren Hutton, Chris Williams...

Long-métrage américain
Durée : 01h36min
Année de production : 2009

Date de sortie U.S.: 16 avril 2010
Date de sortie sur nos écrans: 17 novembre 2010 





Résumé emprunté à Allociné (www.allocine.fr) : Lorsque les Jones emménagent dans la banlieue chic d’une petite ville américaine, ils apparaissent tout de suite comme une famille idéale. Non seulement ce sont des gens charmants, mais ils ont en plus une magnifique maison et sont mieux équipés que toutes les autres familles du quartier. Le problème c’est que la famille Jones n’existe pas : ce sont les employés d’une société de marketing dont le but est de donner envie aux gens de posséder ce qu’ils ont…

Bande annonce (VO)


Ce que j'en ai pensé: J'ai découvert ce film lors du dernier Festival du Film Américain de Deauville en Septembre 2010. La Famille Jones a un gros avantage à mon avis, elle nous ouvre les yeux sur le marketing.


Le film révèle totalement les techniques marketing utilisées pour nous faire acheter des produits spécifiques, des marques... Il y a un aspect éducatif dans ce film qui est intéressant car il est amené de manière originale. Donc pour moi, toute la première partie du film est très bonne: l'installation de la "famille", l'alignement des techniques marketing en fonction des cibles, l'approche du consommateur, dénicher les "early buyers", faire fonctionner le bouche-à-oreille... 

J'ai eu plaisir à retrouver Demi Moore et David Duchovny au cinéma. Ils sont excellents dans ces rôles et les associer à l'écran se révèle être une bonne idée. 



Malheureusement à la moitié du film, *#@badaboum@#*, le scénario reprend un chemin tout traçé et l'histoire, qui jusque là, sortait du lot, devient digne d'une série télé banale. Après les acteurs ne sont pas plus mauvais mais l'histoire tourne à la guimauve et le sujet retient moins l'attention. 

C'est dommage car ce film avait tous les atouts pour être une critique bien acide de la société de consommation. Finalement j'en suis ressortie plus avertie en tant que consommatrice mais je suis restée sur ma faim en tant que spectatrice.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire