dimanche 11 juillet 2010

Back to the Future Movie Appreciation 
Le Dernier Maître de l'Air 
(The Last Airbender)


Aventure

Long métrage Américain.
Réalisé par M. Night Shyamalan.


Distributeur : Paramount Pictures France.
Durée: 1h43mn
Casting: Noah Ringer (Aang), Dev Patel (Prince Zuko), Nicola Peltz (Katara), Jackson Rathbone (Sokka)


Sortie sur les écrans U.S. : 1er Juillet 2010
Sortie sur nos écrans : 28 Juillet 2010




Résumé du site www.cinemasgaumontpathe.com
Adaptée de la serie animée Americaine "Avatar le dernier maître de l'Air", cette légende raconte que le monde était divisé en quatre nations: celles de l’Air, de la Terre, de l’Eau et du Feu. Pour chacune d’elle, un maître régnait sans partage. Seuls les Avatars étaient capables de maîtriser les quatre éléments pour garantir la paix. À la mort du dernier Avatar, le maître du Feu déclara une guerre sans merci aux autres forces. L’espoir renaît lors de la découverte d’Aang, 12 ans, le maître de l’Air, le dernier descendant des Avatars…






Bande Annonce (VO):


Ce que j'en pense:

J'ai attendu ce film pendant longtemps et les bandes annonces étaient vraiment alléchantes. 

MAIS...

Le problème du Dernier Maître de l'Air est que c'est une montagne russe. 
Toutes les scènes d'action ou les mises en scène des Nations (Air, Feu, Terre, Eau) sont WAOUH (haut de la montagne russe) et dès que les scènes concernent les dialogues entre les personnages le film perd tout intérêt, il devient long (bas de la montagne russe).

C'est très étonnant car M. Night Shyamalan est un réalisateur intimiste qui maîtrise parfaitement l'approche "je vais vous faire connaître et donner envie d'en savoir plus sur les personnages en deux plans et deux phrases". Mais là à part pour le personnage du Prince Zuko (interprété par Dev Patel) où M. Shyamalan réussit en quelques scènes à nous montrer la complexité du personnage et de ses relations aux autres, les autres personnages sont peu ou pas présentés. Résultat, je me suis sentie peu impliquée dans l'histoire et peu m'importait qu'il arrive ou non quelque chose aux personnages. Le personnage central de l'Avatar Aang (interprété par Noah Ringer) est certes présenté plus en détail mais ce personnage pourtant principal et au centre de l'intrigue manque de charisme et j'ai eu l'impression que son histoire était plus comme une étape obligée pour comprendre l'intrigue que comme un apport indispensable au film.

De plus, les dialogues n'ont pas beaucoup d'intérêt et du coup ne servent pas l'histoire comme il faudrait. M. Night Shyamalan essaie de passer des messages (l'acceptation du passage à l'âge adulte par le fait de laisser une part de son enfance et de ses rêves derrière soi par exemple) mais le manque d'attachement vis-à-vis des personnages ne les rendent pas évidents.

Son film manque de magie, à chaque fois que les personnages dialoguent j'ai eu l'impression d'être dans un film pour adolescent. Certes, ce film est tiré d'une série animée pour enfant et s'adresse certainement à un public assez jeune mais les personnages manquent d'épaisseur et d'intensité et cela créé un vrai déséquilibre par rapport aux scènes de présentation des Nations qui sont superbes. 

C'est comme si M. Shyamalan avait consacré toute son énérgie à la mise en scène (qui est d'ailleurs excellente) mais avait laissé sur le bord de la route ses personnages. C'est très dommage car s'il avait mis autant de talent dans la présentation des personnages que dans la mise en scène, son Dernier Maître de L'Air sera sans doute remarquable.

Il espère pouvoir raconter l'histoire en trois films alors espérons que les deux suivants exploiteront mieux les histoires dans l'histoire qui font l'intérêt des grandes épopées.


Back to the Past Masterclass
Masterclass M. Night Shyamalan

Suite à l'avant-première du Dernier Maître de l'Air le vendredi 9 Juillet 2010, j'ai eu la chance d'assister à la Masterclass du réalisateur M. Night Shyamalan.



Il a répondu avec beaucoup de passion et de patience aux questions du journaliste et aussi à celles des spectateurs à la fin.

Il a été drôle, enthousiaste et très sympathique. Il paraît très accessible, tout à fait prêt à débattre de ses films et les assume totalement.

Il nous a parlé entre autre de son côté maniaque du détail et de la précision, de son processus créatif pour les scénarios, de la différence pour lui que représente un film comme le Dernier Maître de l'Air dont il a écrit le scénario en partant d'un matériel existant et le Sixième Sens par exemple où il a tout inventé. Il nous a également donné quelques informations sur la direction d'acteurs tel que Bruce Willis et a partagé quelques anecdotes sur ses débuts de réalisateur et de scénariste. 



Cette masterclass a duré plus d'une heure et je serais bien restée une heure de plus à l'écouter parler de cinéma.

Le blog Cloneweb (http://www.cloneweb.net) a filmé la Masterclass en intégralité et la passe sur son site:
http://www.cloneweb.net/interview/m-night-shyamalan-la-masterclass-en-integralite/

Merci au cinéma Gaumont Opéra Capucines d'avoir organisé cette avant-première suivie d'une Masterclass.


Note: une Masterclass est un cours d'interprétation donné à un étudiant par un expert de la discipline. Le terme est principalement employé dans le domaine des arts. Donc ici M. Night Shyamalan a donné un cours sur sa vision du cinéma aux spectateurs amateurs.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire